Fermeture de JUMIA,voici pourquoi c’était prévisible….

Vedette

Étiquettes

Décembre 2018, 11H30  les internautes scotchés à leurs téléphones ne rêvaient que d’une chose : cette moto je l’aurai ! Ah ce fameux blackfriday ; qui grâce à une somme dérisoire, dès 12H00 donnait la possibilité de rentrer en possession d’une moto toute neuve et pas des moindres. 12H00 la plateforme était paralysée, il était alors impossible de faire quoi que ce soit. Quelques minutes après, la moto avait disparue, la promotion était terminée !

Lire la suite

PME et Stratégie de Communication au Cameroun : luxe ou impératif ?

Étiquettes

,

 Des clients exigeants aux délais courts en passant par les budgets serrés : en entreprise tout va vite !

En ce siècle de vitesse, la priorité est à la production et la gestion de l’urgence d’une demande, d’une situation, d’une opportunité. Pourtant, une entreprise qui ne communique pas s’étrangle et s’expose à l’autodestruction, car, la stratégie de communication de l’entreprise reste un enjeu primordial qui nécessite du temps de réflexion pour être bien menée de bout en bout. Au final le temps d’établir un plan de communication efficace et cohérent se raréfie. En effet, des spécialistes de la communication avertissent que se retrancher derrière son silence peut se retourner contre une entreprise, car, l’opacité peut être mal interprétée et engendrer la décrédibilisation.

cropped-7268894_orig2.jpg

Ne pas communiquer c’est s’étrangler …..

Le fait de ne pas communiquer constitue rarement une bonne stratégie. Lorsqu’on prend la parole, on décide de ce qui se dit ; mais, en gardant le silence, les autres ont tout le loisir de se fabriquer leur propre opinion, de critiquer, etc. Les raisons du refus de communiquer sont multiples:

la prudence, l’incompétence», la timidité et pourquoi pas la peur, ou encore le coût estimé élevé d’une communication pas toujours à la portée de tous. Par ailleurs, d’autres raisons toutes trouvées seraient entendues telles que la volonté stratégique de discrétion, certaines structures redoutant de divulguer des informations qui pourraient être exploitées par la concurrence. Soit !!! Toutes les raisons sus-évoquées aussi légitimes fussent-elles, pourraient-elles justifier la moindre complaisance pour toute entreprise dans la catégorie les « réfractaires à la communication » ? Que non !!! Pourquoi ? Parce qu’en matière de communication, il existe certains enjeux salutaires ou fatals pour le devenir d’une Entreprise et qui ne laissent donc réellement pas de choix.  En réalité, il faut noter que, bien communiquer ou ne pas le faire présente des enjeux déterminants pour la réussite ou l’image d’une entreprise.

Quelques résolutions…

Il est donc révolu, le temps où la situation de monopole à elle seule était suffisante pour garantir un chiffre d’affaires conséquent et confortable dans le temps. La concurrence est là, réelle, rude, et le consommateur/client souvent versatile, doit faire l’objet d’une perpétuelle conquête. A cet effet, tout dirigeant(e) d’entreprise doit intégrer que :

  • Bien communiquer c’est avant tout transmettre un message juste et pertinent ;
  • Bien communiquer c’est tisser un lien permanent aussi bien en interne qu’avec l’extérieur ;
  • Bien communiquer nécessite un temps de réflexion, une stratégie bien rodée, et bien entendu un budget ;
  • Bien communiquer c’est constamment se positionner et se remettre en cause, quel que soit votre secteur d’activité, faire en sorte que votre communication vous mette en valeur ;
  • Bien communiquer c’est rester cohérent dans ses prises de parole. Sans cohérence, les différentes actions de communication de l’entreprise ne peuvent être efficaces. Il revient donc à la stratégie de communication la lourde responsabilité de rendre la communication cohérente et de véhiculer une seule image de l’entreprise en rapport et en harmonie avec ses objectifs ;
  • Dans la mesure où ‘’Communiquer coûte cher’’, il devient important de bien optimiser cette communication afin d’en faire un levier de croissance et de développement, en se faisant accompagner par des personnes ayant les compétences requises pour bien le faire.
  • Une bonne communication garantit une bonne visibilité.

En bref, une entreprise [performante] qui ne communique pas risque fort de devenir terne dans la mémoire collective, même auprès de ses plus fidèles clients, qui ignorent peut-être d’autres aspects de vos activités qu’ils souhaiteraient découvrir.  Il faudrait :

  • Leur faire connaître tous vos services, toutes vos offres, à travers une bonne communication ciblée.
  • En interne, fixer des objectifs de résultats ambitieux, réalistes et chiffrés.
  • Trouver les mots et les verbes actifs pour éveiller et soutenir l’enthousiasme de vos collaborateurs. A tous les niveaux, chaque salarié doit comprendre ainsi qu’il joue un rôle majeur pour la bonne marche de l’entreprise.
  • A partir d’une communication bien élaborée, claire et pertinente, susciter des réactions dans votre entourage.
pexels-photo-704767.jpeg

Photo de Juhasz Imre sur Pexels.com

En outre !

Communiquer c’est aussi un dialogue. Dès lors, mesurez attentivement les retombées voire les impacts de chaque message transmis. Au niveau de votre clientèle, une meilleure vision de vos activités ravive l’intérêt des clients fidélisés. L’attraction de nouveaux clients fait également partie du retour d’information escompté. Ainsi, la variation de votre chiffre d’affaires sera le meilleur indicateur de l’efficacité de votre communication.