J’ACCUSE… De Bertin FOKOU

Solution Begins With Us

Lorsqu’on regarde la situation sociale et économique de mon pays le Cameroun, on est partagé entre désolation, indignation et consternation. Après 34 années de règne d’une oligarchie rompue à la tâche, le coupable est aisément désigné, et la promesse de leurs opposants les plus actifs, est que la situation sera meilleure si l’on remplaçait ces dirigeants. Seulement, ni mes recherches en sciences du développement, ni la lecture de l’histoire, ni le suivi de l’actualité ne me donne l’exemple d’un seul pays dont le succès ou l’échec a été causé par le seul fait de ses dirigeants. Sans pour autant disculper la part de responsabilité du top management de mon pays dans les maux qui le minent, j’entrevoie une responsabilité encore plus grande et plus dommageable ailleurs : celle du peuple.

J’accuse le peuple camerounais d’être acteur d’un système de corruption qu’il entretien, nourrit, et ce, au-delà du contrôle du gouvernement. Rendez-vous en…

Voir l’article original 1 201 mots de plus

Publicités