Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

ETAPE 1/7 : Identification et analyse du besoin que l’idée vient satisfaire

  • Objectif : Obtenir les objectifs, l’impact et les leviers d’action du projet
  • Outils à utiliser :
    • Arbre des problèmes
    • Arbre des objectifs
  • Déroulement:
    • Brainstorming sur les besoins/problèmes que l’idée peut résoudre
    • Priorisation d’un problème particulier
    • Recherche des causes et conséquences du problème priorisé
    • Transformation de l’arbre des problèmes pour obtenir l’arbre des objectifs
  • Explications

Bien souvent, l’idée de créer une entreprise vient de motivations diverses : on veut travailler à son propre compte, on a vu un produit sur le marché qui se vend plutôt bien, on a l’opportunité d’obtenir le marché auprès d’une entité dans laquelle on a une relation bien placée, ou, on a en tête l’idée d’un nouveau produit/service qu’on veut mettre sur le marché. Quelque soit la raison qui nous motive, on doit intégrer le fait que pour que l’entreprise que nous allons créer vive et prospère, il faut qu’elle offre des produits/services qui répondent  aux réels besoins de la cible qu’elle vise. L’entrepreneur tenir compte du fait que, ce qui est idéal pour lui ne l’est pas forcément pour sa cible; Il doit être conscient de ce qu’un produit vendable, n’est pas forcément un produit achetable par sa cible. Un produit achetable = L’originalité du promoteur + les attentes réelles de la cible. Quoique certains produits originaux viennent répondre à des besoins encore « non existants », d’où on dira que l’offre a créé sa propre demande, je dirai que le besoin existait déjà, il n’était juste pas encore clairement exprimé, étant donné qu’il est dans la nature humaine de dissimuler ses réelles aspirations. Que vous vouliez donc créer un nouveau produit ou lancer sur le marché un produit/service déjà existant, il est important de comprendre en profondeur le besoin que votre produit/service vient satisfaire, car, ce ne sont pas les caractéristique d’un produit que le client achète, mais, la proposition de valeur qui accompagne ce produit. Ainsi, vous pourrez vendre le même appareil que vos concurrents, mais le fait que vous ayez compris les aspirations la cible va vous emmener à ajouter à votre offre un élément qui ferra une nette différence et vous donnera l’avantage sur le marché.   La première étape donc du cheminement consiste à identifier ce besoin là, l’analyser, afin d’en dégager les grands axes de notre projet.

L’outil suggéré ici pour le faire est l’arbre des problèmes, un tableau analytique autant utilisé pour les projets économiques que sociaux.

arbre à problème

Cet outil doit être utilisé en séance de brainstorming, réunissant l’entrepreneur et d’autres personnes qui connaissent assez bien le problème et la cible. A défaut de pouvoir les réunir, l’entrepreneur peut mener des séances de consultation individuelles avec les parties prenantes, visant à collecter les données requises à cette phase.

  • Brainstorming sur les besoins/problèmes que l’idée peut résoudre

Un produit ou service peut satisfaire plusieurs besoins ou résoudre plusieurs problèmes. Il faut lister tous les problèmes que l’idée peut contribuer à résoudre.

  • Priorisation d’un problème particulier

Il y a un besoin que l’idée satisfait le mieux, un problème dont le produit/service que nous voulons offrir est la solution par excellence. Parmi tous les problèmes/besoins listés, il faut donc priorisé un seul, celui auquel l’idée contribue le mieux à la satisfaction. C’est ce problème là qui est analysé ensuite.

  • Recherche des causes et conséquences du problème priorisé

D’une part, il faut poser la question « Pourquoi le problème se pose ? », « D’où est ce qu’il provient ? ». Ceci, pour obtenir les causes, les origines du besoin/problème. Poser ces questions au premier plan permet d’obtenir les causes immédiates. Ensuite, il faut interroger pareillement les causes immédiates pour obtenir les causes sous-jacentes, puis, interroger ces causes sous-jacentes pour obtenir les causes fondamentales. La même question « Pourquoi ? » posée à chaque niveau nous permet ainsi de creuser le problème, d’aller en profondeur pour comprendre les réelles aspirations, les réels besoins qui se cachent derrière un problème apparent. Car, il faut être conscient du fait que, ce qu’on voit en apparence concernant un problème ne sont que ses branches, or, si on veut vraiment l’éliminer, il faut descendre jusqu’aux racines pour comprendre les origines de ce problème, et donc élaborer un produit/service qui fera « sécher l’arbre à partir des racines ».

D’autre part, il faut se poser la question « quels sont conséquences ou inconvénients de ce problème/besoin ? ». Ici, il faut chercher les conséquences sur le plan individuel (chez ceux qui éprouvent le besoin), sur le plan social, sur le plan économique et tout autre plan sur lequel le problème a un impact réel. Cette partie consiste à cerner les dommages que le problème/besoin occasionne. Une fois qu’on a obtenu les conséquences immédiates, il faut les interroger pour obtenir les conséquences lointaines.

A titre d’illustration, voici un arbre des problèmes.

Exemple arbre pb

  • Transformation de l’arbre des problèmes pour obtenir l’arbre des objectifs

Ceci est un exercice simple d’inversion du négatif en positif, de déduction de ce qu’il faut apporter, à partir de ce qu’on a vu qu’il manque.

  • Le problème priorisé plus haut, une fois converti devient l’objectif du projet
  • Les causes immédiates deviennent les résultats que le projet permettra d’obtenir
  • Les causes sous-jacentes et fondamentales deviennent les leviers d’actions, c’est-à-dire les éléments qu’il faut intégrer dans notre offre afin de répondre au besoin. Parmi tous ces leviers d’action, il faut prioriser les quelques uns sur lesquels nous allons nous appuyer pour répondre au besoin identifié.
  • Des conséquences lointaines, on déduit l’objectif global du projet

Arbre à objectifs

A titre illustratif, ci-dessous un arbre des objectifs.

arbre à solution

NB : Lors de cet exercice, toutes les réponses obtenues des questionnements doivent faire l’objet de priorisation afin de ne garder que les plus pertinentes. Comme avec l’approche de l’entonnoir, on part du général au particulier pour affiner et orienter notre projet.

Entonnoir

Pour aller plus loin:

  • N’hésitez pas à rechercher sur internet des sites web ou des tutoriels qui illustrent d’avantage comment utiliser l’arbre des problèmes et l’arbre des objectifs pour planifier son projet.
  • Pour ceux qui veulent se lancer avec un produit déjà existant sur un marché concurrentiel, je leur recommande de lire Strategie Océan Bleu  de W. Chan Kim
  • Pour ceux qui veulent lancer un concept innovant, je leur recommande Business Model Nouvelle Génération de Alexander Osterwalder

N’hésitez pas à laisser vos questions ou commentaires, je vous répondrai as soon as possible !